#442

Des cernes qui entaillent mes joues comme deux tranchées rectilignes creusées au marteau-piqueur dans un grand boulevard en travaux.

Post navigation