#460

L’espace cafétéria de la médiathèque emploie depuis peu une étudiante dont le décolleté laisse entrevoir la poitrine généreuse, et voilà que depuis ce matin s’étire une file inhabituelle de clients qui se bousculent pour acheter ces gâteaux sous plastique, ces salades sans goût, ces eaux plates à deux euros la bouteille.

Post navigation